La Vie aux USA: Astuces pour économiser

Vous allez  étudier dans un  college ou université aux USA ? Félicitations!

Si vous vous demandez comment vous ferez face aux coûts de la vie, vous n’êtes pas seul. Nous avons recueilli des douzaines d’idées et de ressources afin de vous aider à  rester en bonne santé financière tout au long de votre expérience internationale.  Consultez aussi notre page de liens aux ressources qui fait partie de la section La Vie aux USA. Les sites y mentionnés peuvent vous aider à économiser en voyageant et en étudiant aux USA.

Frais de scolarité

Pour économiser sur les frais de scolarité une fois vos études commencées, recherchez  les possibilités de bourses de mérite qui sont conditionnées par l’obtention de notes élevées. Certaines institutions d’état  accorderont des dispenses de frais de scolarité aux étudiants non résidants de l’état, sous des conditions particulières. D’autres  institutions pourraient offrir des bourses ou des frais de scolarité réduits à des étudiants  qui s’impliquent dans des programmes culturels ou en  leadership. Toutes ces  possibilités  sont susceptibles  de vous économiser des milliers de dollars- ne les négligez pas.

De nombreux programmes  undergraduate aux USA vous accorderont des crédits (unités de valeur) vers votre diplôme selon vos résultats  à certains examens qui démontrent votre maîtrise de diverses   matières au niveau universitaire. Dans certains cas, tels que les  Advanced Placement Examinations, l’étudiant doit  passer ces examens  pendant les études  secondaires. Dans d’autres cas par contre, l’étudiant peut passer des tests et demander la validation des résultats à tout moment durant le processus d’inscription. Deux exemples en sont le   College-Level Examination Program (CLEP) et les  DANTES Standardized Subject Tests (DSST).Tous les centres  AMIDEAST et  d’EducationUSA sont habilités à administrer les examens CLEP et DSST, tout comme des centres  de tests implantés au sein de   nombreux établissements universitaires,   Vous pouvez vous renseigner auprès du bureau des admissions de votre université concernant sa politique à ce sujet, ainsi que l’existence  des centres de test sur place.

Dans certains établissements universitaires, les frais de scolarité sont réduits durant la session d’été. Pensez  donc, à gagner quelques  crédits durant l’été, non seulement pour bénéficier du moindre coût, mais aussi pour gagner du temps  dans la préparation de votre diplôme.  Une autre possibilité à envisager  est de prendre des cours d’été ou de nuit dans  un  college communautaire  local, ou dans  une autre institution ayant des frais de scolarité moins chers que dans la vôtre. Pourtant, il faudra s’assurer au préalable que l’équivalence des crédits en question sera bien  reconnue par votre institution.

Soyez réaliste concernant vos propres limites, qu’il s’agisse de  la quantité ou des types de   cours à assumer. S’empresser d’en finir avec   un programme d’apprentissage d’anglais (sans crédits) afin de commencer des cours à crédits, ou s’inscrire  dans   trop de cours à la fois : voilà bien des stratégies vouées à l’échec. Si  vous êtes ensuite obligé de redoubler  des cours, non seulement  vous vous sentirez  frustré, mais vous aurez aussi gaspillé de l’argent.

L’Emploi

Le travail des  étudiants internationaux est strictement réglementé et limité  aux  Etats-Unis. Vous serez limité à vingt heures par semaine de travail rémunéré pendant l’année universitaire ;  durant vos premiers neuf mois d’études, tout travail accepté doit se  faire sur campus.

Même après cette période, l’emploi hors du campus implique des obligations et des restrictions légales assez complexes. Vous devrez consulter votre  conseiller des étudiants internationaux à ce sujet. Demandez si  votre institution offre un  programme  d’éducation coopérative, ou des renseignements sur des stages hors campus qui sont en rapport avec votre domaine d’études. Malheureusement, vous ne pouvez pas compter sur les revenus de votre travail pour financer vos études, mais  ils peuvent vous aider à couvrir des dépenses quotidiennes.

Veillez à gérer votre travail de sorte que votre emploi assure l’utilisation optimale de votre temps. Essayez de trouver un travail qui contribue à  votre progrès académique (par exemple, vous pourrez faire une compilation des bases de données pour la faculté de commerce et de  gestion, ou travailler dans des laboratoires de chimie). Ce genre d’expérience est un atout pour votre CV, et  dans certains cas votre emploi vous  offrira la possibilité de  réviser vos cours tout en travaillant (surtout certains postes à la bibliothèque ou  la salle d’informatique).

Logement et alimentation  

Le logement pèsera le plus lourd dans votre budget  après les frais de scolarité. Habiter en dehors du campus revient parfois moins cher, mais pas forcément. Si vous commencez votre  première année d’études, il est presque toujours préférable de vous loger sur campus. D’abord, la vie sur campus vous offre un bon  soutien  pendant que  vous vous habituez à la vie aux USA. Aussi, trouver et meubler un logement  abordable et pratique  dans un voisinage convenable  exige une bonne connaissance du milieu. Il se peut que les loyers soient moins chers que des frais de logement sur campus, mais en fin de compte, vivre  hors du  campus peut s’avérer plus cher à cause de toutes les autres dépenses que cela  implique : électricité, téléphone, chauffage, accès aux ordinateurs, sécurité,  transport, et ainsi de suite.

De nombreuses universités possèdent des maisons  coopératives, ou des logements du type appartement. Ces options peuvent représenter une bonne alternative pour ceux qui préfèrent l’autonomie d’une vie hors campus, ou  qui seront accompagnés par des membres de leurs familles. Ces types de logement sont souvent ouverts aux nouveaux  étudiants internationaux. Pensez à déposer  votre demande aussitôt que possible, puisqu’il y a souvent une forte demande pour de tels logements.

En général, les prix des  formules repas servis sur campus reviennent plus cher  que de faire la cuisine soi-même. Cependant, il vaut mieux être réaliste. Est-ce que vous aurez vraiment le désir, le temps et les moyens de préparer vos repas   régulièrement ? Sinon, en optant pour la restauration universitaire,  vous mangerez moins cher et probablement d’une façon plus équilibrée que dans les restaurants hors campus

Voici quelques autres façons d’économiser sur le logement et  l’alimentation :

  • Partager un appartement –et les frais de  loyer - avec des amis ou d’autres colocataires. Il faudra tenir compte  pourtant, du nombre de personnes  et avec qui vous serez à l’aise en  partageant votre quotidien. D’abord, la  colocation est réglementée  et limite  le nombre de personnes qui peuvent légalement partager les lieux. Aussi, vous aurez besoin d’un espace à vous pour réviser tranquillement. Le stress que peuvent occasionner des   colocataires peut vous surprendre, surtout si ces derniers ont des habitudes et des priorités différentes des vôtres.

  • Devenir un assistant résidant (RA)  dans une  résidence universitaire. A ce titre, vous aiderez   d’autres   étudiants à  s’adapter à la vie sur campus, et à résoudre des  problèmes liés  à la vie en résidence. C’est pour cela que  cette opportunité  est généralement réservée aux   étudiants des cycles  graduate, ou aux étudiantsundergraduate qui ont déjà une certaine expérience de la vie sur  campus.

  • Habiter hors du campus avec des parents ou des amis de la famille. Evidemment, ceci n’est possible que si vous avez la chance d’être admis dans une université qui est située  près des gens qui veulent bien vous accueillir. 

  • Participer dans un  séjour en famille si cette possibilité existe à travers l’université ou  la communauté où vous vous trouvez. Il ne s’agit pas d’un logement à long terme, mais cette formule peut vous aider au départ  et vous permettre d’avoir une idée du quotidien d’une famille américaine,  gratuitement ou à coût modéré. L’occasion de forger des liens d’amitié avec  votre famille d’accueil pourrait éventuellement  vous aider  à réduire vos dépenses. Par exemple, votre  famille d’accueil sera  peut-être prête à vous inviter durant les vacances ou fêtes, vous conduire à un rendez-vous  médical à  l’autre coté de la ville,  ou vous conseiller sur les meilleurs endroits pour faire vos courses, etc.

  •  Sur certains campus, les étudiants ont la possibilité de travailler dans des restaurants universitaires en échange de repas gratuits, du genre « mangez à volonté ».

Dépenses liées aux études

Savoir acheter des livres d’occasion est crucial pour des   étudiants soucieux de leur budget. Les deux clés de la réussite sont : arriver tôt à la librairie pour trouver les meilleures occasions, et vous arranger individuellement en fin de semestre avec des  étudiants qui viennent de terminer un cours que vous vous apprêtez à prendre.

Il est souvent possible de vendre vos livres de classe à la fin d’un cours, mais  pour obtenir les meilleurs prix, pensez à garder vos livres en bon état.

Utiliser les salles d’informatique sur campus revient moins cher que d’acheter un ordinateur, mais en fin de semestre, elles seront  bondées d’étudiants en train de travailler leurs cours au dernier moment. Si vous comptez sur ces salles, vous aurez besoin d’être bien organisé et de ne pas tout remettre à plus tard.

Soins de santé

Avant de quitter votre pays, faites contrôler la santé de  vos dents et de votre vision, et veillez à remplir tous vos besoins médicaux. Les soins de santé seront généralement plus coûteux aux Etats-Unis que chez vous. 
C'est un très mauvais calcul que de ne pas  souscrire à un plan d’assurance comme moyen de faire des économies.L’assurance santé est très chère aux Etats- Unis, mais elle est incontournable. Si vous tombez malade ou si vous êtes blessé sans avoir une couverture adéquate, les frais dépasseront de  très loin le montant des primes d’assurance. Ne compromettez pas votre santé.

Transport

Essayez de minimiser les coûts de transport en trouvant un logement  aussi près du campus que possible, ou qui soit situé à proximité  des services dont vous aurez le plus  besoin. Ne projetez d’acheter une voiture que si c’est  vraiment essentiel dans votre situation. Prenez en compte que le prix d’achat n’est que la première des dépenses encourues en étant   propriétaire d’une voiture : l’assurance obligatoire, le maintien et les réparations ajouteront largement au coût global . Si vous avez vraiment besoin d’une voiture, essayez de  suivre au   college communautaire un  cours d’entretien et de réparation destiné aux consommateurs. Ainsi, vous pourrez éventuellement  économiser sur cette catégorie de dépenses.  Aussi, demandez des conseils à des  gens  qui s’y connaissent,  pour éviter de payer trop cher  les services  des garagistes peu scrupuleux.

Habillement et dépenses diverses

Les habits d’hiver peuvent représenter  une dépense  majeure pour des étudiants venant de climats plus cléments. Demander des  conseils  aux étudiants expérimentés sur l’achat si essentiel  du manteau d’hiver, comment  s’habiller en superposant des vêtements, quel tissus  conservent mieux la chaleur, et quel genre de chaussures protègent vos pieds de la glace et de  la neige. Une fois installé sur campus, vous trouverez sûrement des étudiants qui connaissent la communauté et  qui seront   prêts à vous indiquer les meilleurs endroits pour faire vos  achats.  Une fois installé sur campus essayez de faire des amis  qui connaissent bien le communauté local ;ils  peuvent vous indiquer les meilleurs endroit pour faire vos achats .

Prenez l’habitude d’acheter le nécessaire avant de faire des  dépenses sur des loisirs ou des articles qui vous feraient plaisir. Pour vos loisirs, familiarisez-vous avec les multiples ressources gratuites qui vous sont accessibles. Beaucoup de bibliothèques publiques prêtent des films gratuitement. Vous pouvez aussi y lire vos revues préférées au lieu de les acheter. Cherchez des activités amusantes accessibles  sans frais ou à prix réduits, telles que des concerts sur campus ouverts à tous, des séances de  cinéma organisées  sur campus ou dans la communauté, ou  des pique-niques dans les parcs et forêts des environs.

Voici quelques autres idées pour économiser :

  • Communiquez avec vos parents et amis  par e-mail, MI et/ou envoyez des lettres. Réservez vos communications téléphoniques  à des appels ponctuels ou en cas d’urgence.

  • Pensez aux articles que vous pourrez apporter avec vous au lieu de les acheter aux Etats-Unis. Renseignez-vous pour savoir si certains articles dont vous aurez besoin  y seront bien plus chers  ou difficiles à trouver.

  • Faites vos achats dans les magasins d’occasion et de maxidiscompte. Cherchez de bonnes affaires aussi dans des vide-greniers ou des ventes de charité.

  • Privilégiez les  marques magasin aux  produits de grande marque .

  • Quand vous sortez, ne prenez avec vous qu’une somme limitée d’argent. Laissez votre carte de crédit chez vous.

  • Pensez à long terme. Evitez des cartes de crédit à  taux d’intérêt élevés ou des emprunts.